Billets de misspeel

Jupon coloré pour mariée

Un jupon Fucshia pour une future mariée pétillante ;)

 

biais et cerceaux tissus

 Il est constitué :

  • d'une couche de coton élasthane
  • de deux couches de tulle élasthane
  • de deux cerceaux acier 7mm
  • deux coulisses intérieures en biais de coton 1,5cm
  • d'une finition biais satin au bas des différentes couches
  • d' une fermeture éclair et d 'une pression pour la fermeture


 La ceinture est une ceinture montée, droite.

Les coutures intérieures sont entièrement surejetées pour une finition propre et solide.

Le biais satin au bas des jupes donne un aspect luxueux et pétillant à l'ensemble qui pourrait tout à fait être porté comme une "vraie" jupe ;)

jupon coloré pour mariée

Le jupon est présenté sans les cerceaux dans la mesure où il devait voyager usqu'à sa destinataire à l'autre bout de la France...

désolée pour le manque de netteté de la photo... j'en attends de meilleures in situ ;)j

un détail du devant

détail du devant et de la ceinture

et un détail du bas

détail du bas

Les photos du jupon en situation !

Matériel:

  • coton et tulle : Les coupons de Saint-Pierre
  • biais , fermeture Eclair, bouton pression, fils : Mondial Tissus
  • patron personnel effectué d'aprés les mesures de la future mariée

Une tenue 1930

 Ce n'est  pas ma faute si telle un H.G. Wells, j'ai des vélléités de voyage dans le temps....Rigolant

Aprés avoir exploré les années 50 ( pleine jeunesse de ma môman) et ses jupes cercles , j'ai décidé pour un futur mariage, de me confectionner une tenue d'inspiration Art Déco, 1930 donc  ( pleine jeunesse de ma Grand-Môman) et ses robes fluides coupées dans le biais ...

C'est donc aidée du second opus de Janet Arnold, "Patterns of Fashion 2" , que je me suis lancée dans l'aventure.

Patterns of Fashions 2

J'ai jeté mon dévolu sur un modèle de LA créatrice de la coupe en biais , j'ai nommé Madeleine Vionnet...

Modèle Madeleine Vionnet  octobre 1929

La première étape fut celle de l'agrandissement du petit patron établi en inches, au grand patron établi en cm, selon l'excellent tutoriel ,que celle que j'ai surnommée "Fubuki -Les bons-Tutos", avait publié sur son non moins excellent blog (malheureusement  plus dans son intégralité ,suite à de nombreux abus dont elle a été victime, sniif), merci à elle cependant!

http://couture-urbaine.over-blog.com/article-tuto-agrandir-et-imprimer-directement-son-patron-en-taille-reelle-a-partir-d-un-mini-patron-106297630.html

Je me sui retrouvée avec un puzzle géant de 100 pages A4 à scotcher solidement, qui m' a occupée  ( et a accessoirement occupé la salle à manger) pendant quelques soirées.

patron

Ceci fait,j'ai procèdé au décalquage du patron sur de la bâche de chantier...

J'ai ensuite réalisé une toile dans un tissu tout moche, en croisant les doigts pour ne pas avoir trop de rectifications à faire afin de mettre le patron à mes mesures (  le patron est celui d'une dame qui avait 20 ans en 1929,et les mesures standard de cette époque n'ont plus rien à voir avec  nos  mesures actuelles...) ...

Pour une fois la chance m'a souri! Aucune rectification à effectuer! la robe tombe pile-poil! Je peux dire merci à la mode de l'époque qui voulait que les vêtements aient un tombé fluide ,certes prés du corps , mais avant tout portables sans corset , en tout cas sans carcan trop rigide.

 Merci aussi  aussi aux canons de l'époque qui voulaient que les femmes soient bien en chair:.. Langue tirée

J'ai enfin pu couper dans le beau tissu , un imprimé noir à pois blancs ( comme je les adore) et là ce fut presque le drame... J'en avais pris 4 m croyant avoir largement assez...

Sauf que la coupe plein biais demande une quantité de tissu bien supérieure à une coupe dans le droit fil... Je ne sais par quel miracle j'ai réussi à caser toutes mes pièces, plein biais... Certainement en sacrifiant les noeuds  d'épaule à la longueur démesurée, mais ce n'est pas grave je les ai remplacés depuis, par des clips d'oreille ornés de strass, dénichés pour  2 petits euros à la brocante 1900 du Parc Sainte-Marie... yes!!!!

robe d'aprés un patron de Madeleine Vionnet

Pour ce qui concerne les finitions, j'avais commencé par coudre une bande de dentelle sur toute l'encoulure, mais je trouvais que cela donnait un côté viellot , un peu campagne, alors que je souhaitais donner à cette robe un côté un peu luxueux, puisque c'est une tenue pour un mariage. Qu'à cela ne tienne, j'ai attrapé ma surjeteuse, et j'ai illico remplacé le col en dentelle par un ourlet roulotté blanc contrastant.

la ceinture ne sera pas celle-ci. je penche pour unce ceinture soit ton sur ton, soit Fucshia, soit argentée pour rappeler les clips d'épaule.

J'ai appliqué la même méthode aux emmanchures et au bas de la jupe , qui bénéficient cette fois-ci d'un ourlet roulotté noir. 

J'aiiiiiiiiiime ma surjeteuse ! La surjeteuse c'est le biennnnnn!

épaule

J'ai également, aprés des heures de recherches, déniché une paire de salomés sur Ebay, j'attends avec impatience qu'elles arrivent...

salomés

Pour finir, et là c'est THE affaire du jour, j'ai acquis pour 5 euros , toujours à la même brocante, un adorable sac en cuir authentiquement 1930 ... Quelques menues réparations sont à effectuer pour atténuer un peu les outrages du temps, je laisse à mon  chéri spécialiste du cuir , le soin de la délicate opération ;) .

sac 1930

J'attends également ma commande de fournitures pour réaliser un bibi à voilette... et ce sera parfait!

Mon premier serre-taille

 serre-taille d'inspiration steampunk,voire gothique

2 patrons, 2 toiles,

des heures et des heures de travail rigoureux ,

bref je suis contente de mon travail

(et là sortez les équipements spéciaux si vous devez prendre la route prochainement,

parce que c'est extrêmement rare que je sois contente d'une créa.... ^^ )

Matériel:

  • tissus : coton tartan noir et rouge ( Butinette) et taffetas noir ( les coupons de Saint-Pierre),
  • 4 épaisseurs ( tissu + thermocollant + toile ( merci Emmaüs) 

  •  doublure en popeline noire Mondial Tissus). 

  • Biais en coton noir 30 mm, Mondial Tissus 

  • 20 oeillet 6 mm , 3 boucles de finition "steampunk", 6 rivets "bronze vieilli" ( le tout acheté chez un artisan cordonnier , accessoirement "rôliste",qui travaille à l'ancienne),

  • 4 baleines aciers,

  • 8 baleines acier spiralées, 

  • busc, 3m de queue de rat noire (Alysse Créations) 

  • bande de renfort en sergé noir à la taille

  •  bandes en cuir cousues par mon Ours Grognon préfèré ^^

     tuto

    tutos d'Eva des" fées tisseuses", pour la création du patron et le montage du busc et des baleines

     http://lesfeestisseuses.xooit.com/t97-Recherche-de-patrons.htm?q=serre+taille

    http://lesfeestisseuses.xooit.com/t11662-tuto-Busc-Methode-de-montage-Sandwich.htm

    bientôt les photos du sac assorti!

Encore une carte

Swap des Fées Tisseuses 2013: le cocooning

Voici mes dernières créations sur le thème du cocooning, j'ai opté pour une ligne directrice basée sur les couleurs et les motifs de déco du salon de ma swappée:

le colis avant emballage

un plaid en patchwork que j'ai customisé avec des dentelles anciennes et des broderies faites main

( point de chaînette, point de crête,point de chaussonn etc...J'ai enfin pu dépasser le stade du point de tigeClin d'œil  ),

molletonnage, doublure dans un vieux drap en métis chiné chez Emmaüs,

quiltage main ( on voit mieux le motif sur l'envers que sur l'endroit) , et pose d'un biais noir .

un couvre-théière , broderies machine, biais noir à pois blanc

tissus: Marché du Tissu, molleton Mondial Tissu, 

biais: coupons de Saint-Pierre

dentelles anciennes chinées en brocantes

une cape en polaire microfibre bordée dun biais contrastant noir à pois blanc, ruban en organza ivoire

tissu: polaire microfibre Mondial Tissus, ruban de ma réserve personnelle,biais coupons de Saint-Pierre

une carte scrapée dans les mêmes tons et avec collage d'un morceau du biais qui borde la cape et le couvre-théière

des petites douceurs à faire infuser, graines de fenouil,badiane,thé Anastasia de chez Kusmi

des bougies parfumées au thé vert

Jupe en mouchoirs de tulle

Ma nouvelle création , une jupe en mouchoirs de tulle noir

 j'ai d'abord établi un patron de base de jupe droite d'aprés les indications du livre, "Modélisme de mode" de Térésa Gilewska

ensuite découpe selon les axes des pinces, fermeture des pinces et traçage des contours , arrondi des courbes du bas:

ajout des "marges d'aisance", 3 cm en tout ,répartis en 4 x 0,75 cm et voilà un patron de jupe évasée à mes mesures

j'ai suivi les indications du tuto de Fubuki, en plaçant les repères sur des lignes distantes de 10 cm et en espaçant les mouchoirs de 12 cm. mais comme j'avais peur de ne pas avoir assez de tulle, j'ai fait des mouchoirs de 30*30 au lieu de 35*35,du coup l'espacement de 12cm est trop important, j'ai du ajouter des mouchoirs tous les 6 cm pour que cela donne un beau volume.

le résultat initial, il faudra juste que j'ajoute deux mouchoirs au dos ,je ne les ai pas encore mis afin de faciliter le montage de la fermeture:

Mitaines et bandeaux

Elle scrapait ( peu), elle brodait ( trés peu),elle tricotait ( moyennement peu) elle cousait ( beaucoup! beaucoup!), et voilà que maintenant elle crochète ( trés lentement..) ;) 

Les colis swaps et nsp, les plus chouettes découvertes que j'ai faites grâce à internet...

Cela m'a permis non seulement de progresser énormément en couture mais aussi dans d'autres domaines de la création manuelle , que je connaissais certes depuis l'enfance,

mais que je ne pratiquais pour ainsi dire jamais ou sans dépasser les points de base ( à l'exception du tricot).

Voici donc 3 réalisations:

une paire de mitaines dont la bordure de finition est réalisée au crochet

un bandeau pour femme, fleur au crochet

un bandeau pour mini-june ( futur bébé de notre organisatrice de swap chérie) ;)

j'aime les parapluies ^^

A l'occasion d'un échange NSP ( Non Secret Pal) avec ma complice Nenaure , avec laquelle je partage beaucoup, beaucoup de points communs,

j'ai créé pour elle cette jupe parapluie ( enfin demi-parapluie) en velours anthracite,

bordée d'une large bande de chintz gris , rebrodée main, de motifs Art Nouveau, dans un esprit mi-new-look Dior, mi-fin XIXè.

les fleurs et les tiges sont brodées au point de tige, les feuilles , au point de feuille ( normal lol), les pistils au point de noeud.

tissus:Velours et Chintz: coupons de Saint Pierre

fils à broder: coton perlé, Mondial Tissus

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site